Association France Vascularites

Nouvelle page 5

Adhésion/Don

Agenda :

Kawa_webconf_agenda.jpg15 Déc 2018
10:00 - 11:00
Web conférence - Maladie de Kawasaki
logo_semaine vascularites_light.jpg19 Jan 2019
10:00 - 16:00
Semaine vascularites / Rencontres adhérents
09 Mar 2019
09:00 -
Réunion d'information CHU BREST
logo_2017_small_2.jpg23 Mar 2019
09:00 - 13:00
Assemblée générale et conférences des spécialistes
001.jpg09 Avr 2019
09:00 - 16:00
Les ANCA c'est quoi ? Stage en laboratoire
18 Mai 2019
19:00 -
Festi'Vasc'

Newsletter

logo 2017 light

Le Bactrim protège-t-il des infections sévères chez les patients traités par Rituximab pour une vascularite à ANCA ?

fsmrlogoFAI2R

RESUME DE LA LITTERATURE INTERNATIONALE

Le bactrim protège-t-il des infections sévères chez les patients traités par rituximab pour une vascularite à ANCA ?

Résumé par le Dr. Divi CORNEC (CHU-Brest)(août 2018)  

Un traitement prophylactique par bactrim est recommandé chez les patients qui reçoivent des corticoïdes à forte dose et des immunosuppresseurs (cyclophosphamide et rituximab) pour une vascularite à ANCA, principalement en prévention de la pneumocystose. Cependant, le bactrim pourrait avoir un effet protecteur global plus large sur les infections en général, du fait de son large spectre anti-bactérien.
Cette étude rétrospective bicentrique (Cambridge au Royaume-Uni et Innsbruck en Autriche) a inclus 192 patients avec une vascularite à ANCA (134 granulomatoses avec polyangéite,
28 polyangéites miscoscopique et 30 granulomatoses éosinophiliques avec polyangéite), suivis en moyenne sur près de 2 ans après un traitement d’attaque par rituximab. Parmi ces 192 patients, 49 ont présenté un total de 95 épisodes d’infections sévères (soit un taux d’infection sévère de 22 infections/100 patients-années). 73 patients (38%) ont reçu un traitement par bactrim. Le risque de développer une infection sévère (principalement pulmonaire, mais également cutané, urinaire) était divisé par 3 chez les patients recevant une prévention par bactrim (HR 0.30, 95% CI 0.13 to 0.69). A l’inverse, l’âge, l’atteinte endobronchique et l’association à une BPCO étaient associés à un risque plus élevé d’infection sévère.
Ces données rétrospectives méritent d’être confirmées dans d’autres études, mais l’effet protecteur du bactrim sur le risque d’infections sévères semble suffisamment net pour justifier l’emploi de ce traitement chez tous les patients traités par rituximab pour une vascularite associée aux ANCA.

 

Kronbichler A, Kerschbaum J, Gopaluni S, Tieu J, Alberici F, Jones RB, et al. Trimethoprim– sulfamethoxazole prophylaxis prevents severe/life-threatening infections following rituximab in antineutrophil cytoplasm antibody-associated vasculitis. Annals of the Rheumatic Diseases. 2018 Jun 27;annrheumdis-2017-212861.(PubMed)

Actualités thérapeutiques

Articles les plus consultés :

Adhésion/Don

 

Rejoignez-nous

 

 

 

Faire un don

 

 

Siège National

 

 


M.Raphaël DARBON

7 rue de l'église

21540 BLAISY-BAS

09 87 67 02 38

association.vascularites@gmail.com

 


 

 

Joomla Social Extensions